10 anecdotes incroyables du Tour de France

Année après année, le Tour de France enchante les routes du pays. Depuis 1903, la légende de la course s’est forgée grâce à une foule de petites histoires croustillantes. Bien qu’il y en ait trop pour toutes les énumérer, certaines sont assez stupéfiantes et méritent d’être mises en lumière. Voici les 10 anecdotes les plus extraordinaires de l’histoire du Tour de France.

 

1904 : Maurice Garin menacé de mort

Maurice Garin est un précurseur. Pendant le Tour de France de 1904, les règlements de compte sont nombreux. Lors de la première étape, Ferdinand Payan est éliminé pour avoir reçu une aide extérieure. Dans le même temps, Maurice Garin échappe à la patrouille alors qu’il avait lui aussi triché.

Arrivés à Nîmes, terre natale de Payan, un de ses adversaires, les supporters vont se déchaîner contre Garin. Après avoir évité les clous, ce dernier doit faire face à une foule en colère qui tente de le lyncher. Garin s’échappe de la mêlée déguisé en garçon de café. Avec l’humour qui le caractérise, il déclare que, s’il n’est pas assassiné, il sera vainqueur à Paris.

C’est lui qui arrive en tête de la course à Paris. Il sera cependant disqualifié quatre mois après la fin de l’épreuve, devenant le premier cycliste à être éliminé sur tapis vert. Cent ans après, on assistera au déclassement de Floyd Landis, de Lance Armstrong et d’Alberto Contador. Maurice Garin a tout inventé.

Maurice Garin, 1890
Maurice Garin en 1890

 

L’incroyable chevauchée de Koblet

La 11ème étape du Tour de France 1951 (Brive-Agen) a marqué l’Histoire de la Grande Boucle, comme le racontent Patrick Fillon et Laurent Réveilhac dans leur ouvrage Petites Histoires Inconnues du Tour de France. Le Suisse Hugo Koblet, futur vainqueur, s’est lancé dans une échappée de 135 kilomètres pour boucler l’étape avec 3’35’’ d’avance sur son groupe de poursuivants. Un choix périlleux mais gagnant qui trouve son explication dans une crise d’hémorroïdes contractée par le coureur la veille au soir, dans sa chambre d’hôtel. Refusant d’abandonner la course, il accepte un traitement mêlant de l’aspirine à une pommade à base de cocaïne.

C’est avec l’idée de tester l’efficacité de ce remède que Koblet a tenté une accélération. La suite, on la connaît…

Koblet durant son incroyable échappée

 

De l’eau, par tous les moyens

Le 4 juillet 1961, alors que se déroule la 9ème étape du Tour de France entre Saint-Etienne et Grenoble, un invité vient se mêler à la fête : la canicule. La chaleur pousse les coureurs à se rafraîchir, au risque de ralentir leur rythme. Fontaines publiques, bornes à incendie déclenchées, tuyaux d’arrosage déployés par le public : tout y passe.

L’une des images marquantes de cette étape reste celle de l’Espagnol Fernando Manzaneque se versant sur la tête un seau d’eau qu’un spectateur lui avait gentiment offert.

canicu
Des coureurs se désaltérant à une fontaine de village

 

Le Tour de France aurait pu s’arrêter là

Le Tour de France a connu bien des évolutions depuis sa création en 1903. Il a pourtant été question, en 1904, que la deuxième édition de la Grande Boucle soit la dernière. En effet, les étapes étaient plus longues à l’époque et devaient se terminer de nuit. Par exemple, la première étape des deux premiers Tour de France était longue de 467 kilomètres entre Paris et Lyon.

Une fois la nuit tombée, certains coureurs en profitaient pour tricher en empruntant des raccourcis, en prenant le train ou en faisant appel à une aide extérieure. Les quatre premiers coureurs du Tour de France 1904 sont ainsi disqualifiés et Henri Desgrange, l’un des créateurs de cette course désormais mythique, a pensé à y mettre un terme définitif. Il a finalement pris la décision de raccourcir les étapes pour éviter les courses de nuit.

 

banniere maillots

 

Petit bain de mer entre amis

La chaleur a souvent donné lieu à des situations cocasses sur le Tour de France. Lors de la 15ème étape de la Grande Boucle édition 1950 entre Toulon et Menton, les coureurs n’ont pas pu résister à l’envie de piquer une tête pour se rafraîchir, alors qu’ils longeaient la Méditerranée.

tour-de-france-bain-de-mer-720x466
Bain de mer pour les coureurs à Menton

Les coureurs en grève

Lorsqu’ils veulent protester, les cyclistes descendent… de leurs vélos. C’est ce qu’ils ont fait, à quelques mètres de la ligne d’arrivée de la 12ème étape du Tour de France 1978, entre Tarbes et Valence d’Agen.

Après avoir parcouru l’étape à rythme de sénateur, l’ensemble du peloton a décidé de franchir la ligne d’arrivée à pieds. La raison de la colère des coureurs ? Un réveil à 5h du matin et deux étapes dans la même journée. Même si ces revendications étaient légitimes, le public a accueilli cette manifestation par des sifflets.

Manifestation-12ème-étape-Tour-1978
Bernard Hinault et d’autres coureurs protestant contre le rythme insoutenable du Tour

 

Vainqueurs malgré l’élimination

Le Français Hyppolite Acouturier et le Suisse Charles Laeser, qui ont remporté la moitié des six étapes du premier Tour de France à eux deux, ne figurent pourtant pas au classement général. Après avoir respectivement abandonné le premier et le troisième jour, ils ont tout de même participé au reste de la course, pour du beurre, puisque le règlement le permettait à l’époque.

C’est Maurice Garin qui a finalement remporté cette première édition de la Grande Boucle.

 

1960 : Arrêt-surprise à Colombey-les-deux-Eglises

Le Général de Gaulle est un homme à qui l’on doit le respect. L’organisateur du Tour 1960, Jacques Goddet, décide de faire arrêter le peloton à Colombey-les-Deux-Eglises lors de l’étape Besançon-Troyes. Dans sa demeure, le Général accueille les coureurs et salue le maillot jaune, l’Italien Gastone Nencini.

Cependant, les coureurs étrangers ne comprennent pas pourquoi le peloton s’est arrêté dans le village. Ne sachant pas vraiment où ils sont, ils en profitent pour uriner dans le parc du château. Pierre Beuffeuil, largement distancé à l’entrée de Colombey-les-Deux-Eglises, en profite pour fausser compagnie au peloton et rejoindre l’arrivée avant tout le monde. En voilà un qui ne respecte rien.

Un petit salut s'impose !
Un petit salut s’impose !

Combat de boxe sur les routes du Tour

Parfois, la rivalité dépasse le cadre du sport. C’est ce qui est arrivé à l’Espagnol Fernando Manzaneque et l’Italien le 1er juillet 1964, lors de la 10ème étape du Tour de France, entre Monaco et Hyères. Après avoir échangé de nombreuses insultes, les deux hommes sont descendus de leurs selles pour en venir aux mains en pleine course. Ils ont chacun écopé d’une amende même si Manzaneque a vu la sienne doublée pour « fait d’indiscipline très grave et injures envers un officiel avant le départ de Monaco », rapportait le Journal de Sion, le jeudi 2 juillet 1964.

Bien d’autres faits marquants ont émaillé l’Histoire du Tour de France, nous faisant passer des moments incroyables devant la télévision ou sur le bord des routes. Et la Grande Boucle en réserve encore beaucoup d’autres, à n’en pas douter !

fight
Vito Taccone and Fernando Manzaneque en pleine bagarre, Tour de France 1964

1997 : Richard Virenque tente d’acheter Marco Pantani pour contrer Ullrich

Virenque, roi du bakchich ? Oui oui. Alors que Jan Ullrich est en fâcheuse posture dans les Vosges, Virenque tente de l’assassiner en montant une échappée de toute pièce avec Olano, Pantani et Escartin. En amont, Virenque aurait proposé 1.500 € au pirate Pantani pour s’acheter son soutien.

Pantani a refusé et le coup d’État de Richard Virenque a échoué si bien qu’Ullrich s’est adjugé la victoire. Rappelons tout de même que l’Allemand avait accepté un pot de vin de Richard Virenque quelques jours auparavant pour lâcher la victoire de la 14ème étape, Le Bourg-d’Oizan/Courchevel. Entre le scandale de l’EPO l’année suivante et la corruption, la fin des années 90 furent terribles pour le cyclisme…

pana
Virenque et Pantani en plein duel

 

Comme vous venez de le lire, de nombreux faits marquants ont émaillé l’Histoire du Tour de France, nous faisant passer des moments incroyables devant la télévision ou sur le bord des routes. Et la Grande Boucle en réserve encore beaucoup d’autres, à n’en pas douter !

 

banniere maillots

 

source: yahoo.fr

Laisser un commentaire

Lire plus :
mercier
Compilation : vélos vintages français

cinelli laser transformation replica
Obtenir un Cinelli Laser pour une cinquantaine d’euros !

Fermer